top of page
  • Photo du rédacteurCoach Sportif Genève

Faut-il faire de l'exercice après une séance de kinésithérapie ?

kinésithérapie Genève

La kinésithérapie est un élément essentiel du parcours de rétablissement de nombreuses personnes qui se sont blessées, ont subi une intervention chirurgicale ou sont atteintes d'une maladie chronique.


Une question est souvent posée par les personnes qui se trouvent à différents stades de ce parcours : « Faut-il faire de l'exercice après la kinésithérapie ? »


Bien entendu, n'importe quel physiothérapeute qui a ouvert son cabinet de thérapeute en Suisse vous dira que "oui c'est possible", cependant il est important de comprendre pourquoi et les limites.



Le rôle de l'exercice en physiothérapie


L'exercice est un élément fondamental de la physiothérapie. Il contribue à la rééducation en renforçant le corps, en augmentant la flexibilité, en améliorant la circulation et en promouvant la santé en général.


Le type d'exercice varie en fonction des besoins de l'individu et peut aller de mouvements doux et d'étirements à des exercices de force et d'équilibre plus intensifs.


Les exercices à domicile font également partie intégrante de la physiothérapie. Les physiothérapeutes prescrivent souvent des séries d'exercices spécifiques que les patients doivent faire chez eux pour poursuivre leur processus de rétablissement et maintenir les progrès réalisés pendant les séances de thérapie.



Avantages de l'exercice physique après une physiothérapie


Faire régulièrement de l'exercice après une physiothérapie peut présenter de nombreux avantages.


Il peut aider à maintenir les progrès réalisés pendant la thérapie, prévenir les nouvelles blessures et contribuer à la forme physique et au bien-être en général.


Les recherches montrent régulièrement que les personnes qui continuent à faire de l'exercice après une physiothérapie se rétablissent souvent plus rapidement et obtiennent de meilleurs résultats à long terme.



Quand devez-vous commencer à faire de l'exercice après la physiothérapie ?


La période d'attente exacte après une séance de physiothérapie avant de commencer à faire de l'exercice varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment la nature du traitement, la blessure ou l'affection spécifique et l'état de santé général de la personne.


Pour les blessures mineures, il est possible de commencer des exercices légers presque immédiatement après la séance, selon les recommandations de votre physiothérapeute.


Dans le cas d'une blessure grave ou d'une rééducation post-opératoire, une période d'attente de plusieurs semaines peut être nécessaire pour permettre une bonne cicatrisation.


Toutefois, il est important de noter qu'une blessure ou un traitement dans une région du corps n'interdit pas nécessairement l'activité dans d'autres régions. Par exemple, si vous vous remettez d'une blessure aux membres supérieurs, vous pouvez toujours pratiquer des activités dans la partie inférieure du corps, comme le vélo ou la course à pied.


Il s'agit là d'un excellent moyen de rester en forme et positif pendant le processus de rétablissement, mais il convient de suivre les conseils d'un professionnel pour éviter d'aggraver la blessure ou d'entraver le rétablissement.


Le type de traitement peut également influencer de manière significative la période d'attente. Par exemple, après un massage des tissus profonds, qui peut provoquer des douleurs musculaires, il peut être judicieux d'attendre un jour ou deux avant de reprendre des activités intenses.


Votre physiothérapeute, qui a une connaissance approfondie de votre état et de la progression de la thérapie, est la personne la mieux placée pour vous indiquer quand et comment reprendre ou commencer un exercice en toute sécurité.


Demandez-lui toujours conseil pour vous assurer que vos activités complètent votre thérapie et favorisent votre rétablissement sans vous nuire.



Quel type d'exercice convient le mieux après une physiothérapie ?


Encore une fois, le type d'exercice qui vous convient le mieux après la physiothérapie dépend de votre situation et de vos besoins particuliers. En général, un mélange d'exercices aérobiques (comme la marche ou le vélo), d'exercices de force, d'équilibre et de flexibilité peut être bénéfique.


Il est essentiel de commencer lentement et d'être à l'écoute de son corps. Commencez par des activités de faible intensité, puis augmentez progressivement l'intensité et la durée au fur et à mesure que votre force et votre endurance s'améliorent. N'oubliez pas que la régularité est plus importante que l'intensité lorsque vous commencez un programme d'exercices.



Risques et précautions liés à l'exercice physique après une physiothérapie


Bien que l'exercice physique après une physiothérapie soit généralement bénéfique, il est essentiel de reconnaître qu'il comporte également certains risques. Faire de l'exercice trop tôt, trop intensément ou sans une technique appropriée peut potentiellement entraîner une nouvelle blessure ou de nouvelles blessures.


Il faut toujours s'échauffer avant de faire de l'exercice et se refroidir après. Utilisez un équipement approprié et assurez-vous que vous effectuez les exercices correctement afin de minimiser le risque de blessure.


N'oubliez pas qu'il est normal de ressentir des douleurs musculaires au début d'un nouveau programme d'exercices. Toutefois, une douleur aiguë ou persistante n'est pas normale. Si c'est le cas, arrêtez l'exercice et consultez votre médecin.



Comment maintenir la constance des exercices après la physiothérapie ?


Il n'est pas toujours facile de suivre un programme d'exercices. Voici quelques conseils pour vous aider à rester sur la bonne voie :


  • Fixez des objectifs réalistes : Commencez par des objectifs simples et réalisables, comme marcher 10 minutes par jour. Au fur et à mesure que votre condition physique s'améliore, vous pouvez vous fixer des objectifs plus ambitieux.


  • Choisissez des activités qui vous plaisent : Vous serez plus enclin à suivre un programme d'exercices s'il comprend des activités que vous trouvez agréables. Qu'il s'agisse de natation, de yoga, de vélo ou de danse, choisissez une activité qui vous procure de la joie.


  • Établissez une routine : Essayez de faire de l'exercice à la même heure chaque jour. Cela peut vous aider à intégrer l'exercice dans votre emploi du temps quotidien.



N'oubliez pas qu'il y a des jours où tout le monde n'a pas envie de faire de l'exercice. Ne soyez pas trop dur avec vous-même si vous manquez un jour ou deux. L'important est de vous remettre sur les rails dès que possible

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page